Élections à Terre-Neuve-et-Labrador Vote étudiant : les libéraux de Dwight Ball majoritaires

Le Gaboteur, TNL. Plus de 13 000 élèves ont participé au vote étudiant pour l’élection provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador. Leur verdict : 46 % de ces jeunes ont porté au pouvoir Dwight Ball et le Parti libéral.

Plus de 13 000 élèves des niveaux élémentaire et secondaire ont participé au programme Vote étudiant pour l’élection provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador du 16 mai. Leur verdict : Dwight Ball et le Parti libéral de Terre-Neuve-et-Labrador formerait un gouvernement majoritaire, raflant 25 sièges et 46,0 % du vote de ces jeunes.

 

(Le Gaboteur)

 

Le Gaboteur, TNL. Plus de 13 000 élèves ont participé au vote étudiant pour l’élection provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador. Leur verdict : 46 % de ces jeunes ont porté au pouvoir Dwight Ball et le Parti libéral.
Les élèves de l’école Rocher-du-Nord ont voté. Photo : École Rocher-du-Nord, avec l’autorisation du journal Le Gaboteur

Le Parti conservateur a remporté 10 sièges, avec 33,4 % du vote étudiant. Le NPD termine cette course avec trois sièges et deux indépendants sont élus.

Seuls deux chefs de parti ont remporté leur siège lors de cet exercice démocratique : Dwight Ball du Parti libéral et Alison Coffin du NPD. Le chef conservateur Ches Crobie ainsi que Graydon Pelly, de la Newfoundland and Labrador Alliance, ont été défaits dans leur circonscription.

 

Vote des élèves des écoles du CSFP

Deux écoles du Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador (CSFP) ont participé à ce scrutin. À l’école Sainte-Anne de La Grand’Terre, les élèves ont voté dans une proportion de 64,32 % en faveur du libéral John Finn, réélu par la majorité des élèves de la circonscription Stephenville-Port au Port. Les élèves de l’école Rocher-du-Nord de St. John’s ont pour leur part voté à 57,69 % en faveur du néodémocrate John Dinn, lui aussi élu dans la circonscription de St. John’s Centre, avec 50 % de la faveur populaire – des jeunes.

 

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal Le Gaboteur