Littérature : Les Éditions de la nouvelle plume applaudies à l’Assemblée

L’Eau vive, Sask. L’Assemblée législative de la Saskatchewan a célébré les Éditions de la nouvelle plume. Avec plus d’une centaine d’œuvres publiées et la vente récente de droits à l’international, la maison d’édition poursuit sa route.

Fondées en 1984, les Éditions de la nouvelle plume ont été célébrées le 2 mai à l’Assemblée législative de la Saskatchewan à Regina. Après 35 ans d’existence, plus d’une centaine d’œuvres publiées et la vente récente de droits à l’international, la maison d’édition poursuit sa route avec mérite.

 

Lucas Pilleri (L’Eau vive)

 

L’Eau vive, Sask. L’Assemblée législative de la Saskatchewan a célébré les Éditions de la nouvelle plume. Avec plus d’une centaine d’œuvres publiées et la vente récente de droits à l’international, la maison d’édition poursuit sa route.
De gauche à droite : Gene Makowsky, ministre des Parcs, de la Culture et du Sport, Laurier Gareau, Martine Noël-Maw, Judith Silverthorne et Heather Nickel. Photo : avec l’autorisation du gouvernement de la Saskatchewan.

Les Éditions de la nouvelle plume ne pouvaient rêver meilleur hommage. «C’est tout un honneur que le Bureau des affaires francophones pense à organiser cette cérémonie à l’Assemblée et nous permette d’être reconnus pour notre travail au cours des 35 dernières années», réagit Laurier Gareau, président des Éditions depuis trois ans.

Il s’agissait non seulement de célébrer le 35e anniversaire de la maison, de souligner la remise de l’Ordre du Canada à leur président en mars dernier, mais aussi de saluer la vente récente des droits de traduction du livre Hommage au bison, une légende signée Judith Silverstone.

«Joignez-vous à moi afin de féliciter ces auteurs pour leurs contributions au succès international de Hommage au bison et tout leur travail de défense et promotion du secteur francophone, ainsi que dans le monde de l’édition qui est si important pour notre économie», a déclaré devant les membres de l’Assemblée Gene Makowsky, ministre des Parcs, de la Culture et du Sport.

Puis, la députée de Saskatoon-Nutana Cathy Sproule s’est exprimée en français : «Bienvenue à l’ACF [ndlr : l’Assemblée communautaire fransaskoise], un groupe très important pour la préservation du français dans notre province. […] Bienvenue et félicitations aux auteurs et à la maison de publication et leur succès international. C’est très bien pour notre province et aussi pour la langue française en Saskatchewan.»

 

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Eau vive.