Une vie en deux actes / Choisir d’être femme à 52 ans : Lara et le refus du meurtre de l’âme

La Liberté, Man. Longtemps terrifiée, ne voyant que le déni comme issue, Lara Rae a vécu sa vie comme un homme durant 52 ans. Elle se souvient bien du premier jour de sa vie de femme : le 11 juillet 2015. Une vie en deux actes.

Durant 52 ans, Lara Rae a vécu sa vie comme un homme. De son Écosse natale à Toronto et jusqu’au Manitoba, vous l’avez peut-être connue comme Al Rae : cet énergumène tantôt humoriste de standup, tantôt critique d’opéra sur CBC Manitoba, producteur et scénariste pour la télévision (Little Mosque on the Prairie, par exemple), et surtout cofondateur du Winnipeg Comedy Festival. Les rires, la scène, l’extravagance : depuis le début, derrière cette vie si publique, se cachait Lara.

 

Morgane Lemée (La Liberté)

 

La Liberté, Man. Longtemps terrifiée, ne voyant que le déni comme issue, Lara Rae a vécu sa vie comme un homme durant 52 ans. Elle se souvient bien du premier jour de sa vie de femme : le 11 juillet 2015. Une vie en deux actes.
Lara Rae, femme et transgenre : « Les droits transgenres sont tout bonnement des droits humains. Nier à quelqu’un le droit d’être soi-même, c’est une forme de meurtre de l’âme. » Photo : Marta Guerrero, avec l’autorisation de La Liberté

« J’étais habitée par le sentiment que je ne pourrais jamais être pleinement heureuse. J’étais bloquée dans ma vie. J’enchainais les transitions : carrière, divorce, dépendances. C’était la dysphorie de genre qui revenait sans cesse, et l’anxiété qui en découle. Je croyais ne jamais être capable d’en sortir. Comme beaucoup de personnes transgenres, j’avais peur de perdre un statut, sans compter toute la violence qu’il y avait contre les personnes qui se dévoilaient. Dans les années 1980 on entendait : ‘Transgenre, ça me donne envie de vomir.’ Alors vous ne dites rien. Vous êtes terrifiée. Je ne voyais pas d’autre issue que le déni et me cacher derrière l’alcool. »

 

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal La Liberté.