Rendez-vous de la francophonie dans le Nord : Des célébrations d’est en ouest

En cette année du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles, les Rendez-vous de la francophonie ont une résonance particulière dans les trois territoires canadiens. Voici un tour d’horizon des activités proposées.

 

Nelly Guidici (Francopresse)

 

Au Nunavut

Exposition et spectacle qui célèbrent les femmes de la communauté franco-yukonnaise lors des Rendez-vous de la Francophonie 2017 à Whitehorse. Photo : avec l’autorisation de L’Aurore boréale

Avec près de 5 % de sa population qui affiche une connaissance de la langue française, le Nunavut n’a cessé d’attirer des francophones depuis 2006. Ceux-ci sont principalement installés dans la capitale, Iqaluit. Aujourd’hui, plusieurs organismes culturels comme l’Association des francophones du Nunavut ou encore la radio CFRT en ondes depuis 1994 sont la principale source de diffusion de musique francophone au territoire. Que ce soit sur le plan musical ou encore théâtral, la vitalité et l’énergie de la communauté s’expriment régulièrement sur les planches du Franco-Centre d’Iqaluit. C’est justement dans ce centre de spectacles que les Rendez-vous de la Francophonie débuteront officiellement avec un spectacle d’humour de la tournée Juste pour rire. Le samedi 2 mars 2019 à 19 h 30, l’animateur Eddy King accueillera les humoristes Mike Ward du Québec et Julien Dionne du Nouveau-Brunswick.

L’un des incontournables des Rendez-vous est le banquet de la francophonie organisé par l’Association des francophones du Nunavut et qui aura lieu, cette année, le 16 mars. Pour sa neuvième édition, l’évènement permettra la remise des prix Uivit et Le frileux aux membres de la communauté qui se sont démarqués dans leur implication communautaire. « Cet évènement annuel est une occasion pour les dirigeants communautaires francophones de célébrer leur succès, de partager leur vision et de consolider leurs liens », explique Karine Baron, directrice générale de l’association.

Partenaire régulier des Rendez-vous, l’Office national du film proposera deux projections, les 10 et 20 mars.

Enfin, un spectacle de clôture aura lieu le 30 mars, et promet de nombreuses surprises au public : « Je ne peux dévoiler l’artiste ou le groupe invité, mais l’A.F.N. met sur pied un concert francophone avec un artiste de renom de la francophonie », précise Mme Baron.

 

Aux Territoires du Nord-Ouest

Selon le recensement de 2016, les Territoires du Nord-Ouest ont connu une augmentation de 14,4 % de sa population ayant le français comme langue première, comparativement à 2011.

Que ce soit au niveau de la santé avec le Réseau TNO santé, dans le domaine des médias avec le journal L’Aquilon, hebdomadaire implanté à Yellowknife, la capitale du territoire, depuis 1986 ou encore en partenariat avec la Radio Taiga, magazine radiophonique sur l’actualité culturelle du territoire qui émet sur les ondes depuis 2011, la langue française rayonne aux quatre coins du plus peuplé des trois territoires canadiens. À Yellowknife, les Rendez-vous de la Francophonie débutent avec la levée du drapeau de la francophonie devant la mairie le 1er mars. Les quelque 205 élèves qui fréquentent la commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest assisteront à cette cérémonie solennelle dont seront également témoins les représentants de la Fédération franco-ténoise ainsi qu’une délégation de la mairesse Rebecca Alty.

 

Au Yukon

Avec plus de 5 % de sa population qui indique avoir le français comme langue maternelle, la communauté franco-yukonnaise continue d’inscrire sa propre histoire dans celle du territoire. Cette année encore, de nombreuses activités soulignent la présence francophone à travers le rire, le chant, l’image et le verbe.

Le 8 mars, le documentaire Intimités francophone réalisé par Anne-Céline Genevois en 2015 sera projeté en avant-première au Centre de la Francophonie de Whitehorse. « C’est avec beaucoup d’émotions que je présenterai pour la première fois le film à la communauté de Whitehorse, indique Mme Genevois. [Il s’agit du] deuxième tome d’une série réalisée en partenariat avec le Centre de la Francophonie des Amériques. À travers ce documentaire nous avons souhaité mieux comprendre les réalités et les enjeux des francophones dans les Amériques. »

Le 20 mars, un vernissage de l’exposition de photos de la Caravane des dix mots unissant le Yukon à l’Arménie aura lieu dans le Centre des Arts du Yukon. Marie-Hélène Comeau, coordinatrice du volet yukonnais de la caravane présentera en images les récits des objets symbolisant la vie des francophones au Yukon.

Toujours dans le thème de l’image, la Commission scolaire francophone du Yukon organise un concours photo sur le thème : Ma francophonie en images. « L’option de la photographie pour exprimer sa francophonie permet une plus grande diversité et est très englobante », explique Maud Caron, responsable des communications et des relations communautaires au sein de la commission. Il est facile de représenter plusieurs générations, une activité préférée qui a lieu en français ou bien un lieu qui est lié au français. » Les participants peuvent inscrire leurs images jusqu’au 31 mars 2019. À gagner? L’un des prix offerts en partenariat avec la librairie Renaud-Bray.