Rendez-vous de la Francophonie en Ontario : Une francophonie diversifiée et inclusive

Francopresse. Pour la 21e édition des Rendez-vous de la Francophonie, il y aura toute une kyrielle d’activités en Ontario. L’occasion idéale pour célébrer la francophonie et montrer qu’elle est tout autant diversifiée qu’inclusive.

Pour la 21e édition des Rendez-vous de la Francophonie, il y aura toute une kyrielle d’activités en Ontario. Du 1erau 31 mars, l’occasion idéale pour célébrer la francophonie et montrer qu’elle est tout autant diversifiée qu’inclusive.

 

André Magny (Francopresse)

 

Francopresse. Pour la 21e édition des Rendez-vous de la Francophonie, il y aura toute une kyrielle d’activités en Ontario. L’occasion idéale pour célébrer la francophonie et montrer qu’elle est tout autant diversifiée qu’inclusive.
L’Acadienne Caroline Savoie est l’une des porte-paroles des RVF. Photo : avec l’autorisation des Rendez-vous de la Francophonie.

Parallèlement au 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles, l’édition 2019 des Rendez-vous de la Francophonie (RVF) — une initiative de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures —, met cette année l’accent sur la valorisation du bilinguisme, des langues premières ainsi que sur l’ouverture et l’écoute à l’autre à travers des dizaines d’activités, des concours et un blogue.

Et pour porter cette parole, les responsables du RVF ont mandaté l’artiste acadienne Caroline Savoie, gagnante en 2015 du Festival international de la chanson de Granby, et le patineur artistique de réputation mondiale Patrick Chan pour témoigner de leur appartenance à la francophonie canadienne. Le triple champion du monde avoue « qu’il n’y a pas tant de gens qui savent que je suis bilingue! » En acceptant ainsi d’être porte-parole, « c’était un choix pour moi de rester connecté avec mes racines francophones », lui qui habite présentement à Vancouver. Son histoire n’est pas banale.

Né de parents asiatiques (Hong Kong et Chine), son père, qui avait vécu à Montréal, tenait à ce que son fils apprenne le français… même à Toronto! Résultat, le patineur le plus titré de l’histoire du Canada en patinage artistique est allé à l’école élémentaire Gabrielle-Roy et au secondaire, à Étienne-Brûlé. Il est d’ailleurs particulièrement reconnaissant à cette école de l’avoir soutenu dans son parcours et d’avoir su intégrer les arts dramatiques dans son cursus.

 

Un mois d’activités

Le lancement officiel des RVF pour l’ensemble du Canada aura lieu le 28 février à Ottawa en présence, entre autres, des deux porte-paroles. Du côté de l’Ontario, la coordonnatrice des RVF, Ngoné Diagne de l’Assemblée de la francophonie ontarienne (AFO) a multiplié les appels avec son équipe auprès de nombreux organismes franco-ontariens. Il s’agissait, d’une part, de mieux leur faire connaitre les RVF et, d’autre part, « d’encourager les organismes à organiser des activités en vue de célébrer la francophonie à travers les RVF », mentionne Mme Diagne, même si cela déborde de quelques jours.

Alors qu’il y aura de nombreuses activités dans la province la plus populeuse du Canada, difficile pour Ngoné Diagne d’en choisir cinq. Elle s’est tout de même prêtée au jeu.

Le 21 février, à Ottawa, se tenait la 19e édition du Gala des prix Bernard Grandmaitre pour célébrer l’apport exceptionnel de leadeurs engagés dans la région d’Ottawa. Autre soirée de gala, mais celle-là le 26 février, au Centre francophone de Toronto pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs et des Noires. Ce gala en est à sa 14e édition et permet de souligner les contributions de cette communauté à l’histoire du Canada et leur apport à la diversité culturelle de l’Ontario.

Les ainés francophones et francophiles de Durham-Peterborough se réunissent le 28 février pour le lancement d’un projet d’explorations artistiques célébrant les ainés et les langues officielles à travers l’art.

Le 20 mars, l’AFO organise le Brunch des élues et élus French-ment bon, l’occasion pour les élus provinciaux et fédéraux d’échanger avec la communauté sur des sujets touchant la francophonie ontarienne. Enfin, le 30 mars, au Centre de conférence d’Ottawa, l’Association Champlain Fondateur, de concert avec huit autres associations francophones d’Ottawa, organisera un gala axé sur une cause commune : la défense du français aujourd’hui et demain.

Les RVF auront-ils une signification encore plus grande en 2019 en Ontario, en cette année de coupes? Selon Ngoné Diagne, « les francophones de l’Ontario doivent davantage montrer la force de leur richesse et le fait de partager à plus grande échelle les activités organisées partout à travers la province permet de démontrer la vitalité de cette communauté et son engagement à préserver sa langue. »…

Comme le dit Patrick Chan, « le français tout comme le patin font partie de notre héritage! »

 

Francopresse. Pour la 21e édition des Rendez-vous de la Francophonie, il y aura toute une kyrielle d’activités en Ontario. L’occasion idéale pour célébrer la francophonie et montrer qu’elle est tout autant diversifiée qu’inclusive.
Image : avec l’autorisation des Rendez-vous de la Francophonie.

 

La couverture des Rendez-vous de la Francophonie est le fruit d’un partenariat médiatique entre Francopresse et les Rendez-vous de la Francophonie. Tous les articles sont produits conformément à la Charte de la presse écrite de langue française en situation minoritaire au Canada.