Île-du-Prince-Édouard : Un bilan positif pour l’accès aux services en français

Cinq ans après l’entrée en vigueur de la Loi sur les services en français de l’Î.-P.-É., en décembre 2013, les instances gouvernementales s’efforcent toujours de mettre en œuvre les priorités identifiées par la communauté acadienne et francophone. Le rapport annuel 2017-2018 émis par la province fait état de progrès, mais il reste du chemin à parcourir.

Ericka Muzzo (La Voix acadienne)

 

L’une des principales réalisations de l’année est l’ajout de services désignés, soit la ligne infosanté 811 et l’offre d’information et de services en personne au Musée acadien. « La plupart du temps, les services désignés étaient déjà disponibles en français, mais ça protège les acquis », constate la présidente du comité consultatif de la communauté acadienne et francophone, Jacinthe Lemire.

Ce comité est notamment chargé de transmettre des recommandations au gouvernement, d’après les priorités formulées lors de rencontres avec des acteurs de la communauté. « Celles qui ne sont pas remplies sont reportées d’une année à l’autre, mais on a décidé de formuler des priorités plus larges, autrement on finissait par en avoir trop », explique Jacinthe Lemire.

 

Lire l’article complet sur le site de La Voix acadienne.