Île-du-Prince-Édouard : L’état du français en langue seconde est mieux documenté

La Voix acadienne, IPÉ. L’organisme Canadian Parents for French a publié son 2e rapport sur l’éducation en français en langue seconde à l’Île. Il y a améliorations, mais aussi stagnation quant aux ressources académiques et extrascolaires.

La branche prince-édouardienne de l’organisme Canadian Parents for French (CPF) a fait paraître en novembre son deuxième rapport sur l’état de l’éducation en français en langue seconde (FLS) à l’Île. Il fait état d’améliorations depuis le premier rapport de 2017, mais aussi de stagnation au niveau des ressources académiques et extrascolaires.

 

Ericka Muzzo (La Voix acadienne)

 

Ce rapport annuel a été créé pour renverser le manque de données recueillies pour documenter l’évolution des cours de français de base ou des programmes d’immersion. « Chaque année, un certain nombre d’élèves quittent ces programmes, mais on ne sait pas pourquoi parce qu’il n’y a pas de recherche à ce sujet », constate la Dre Mary MacPhee.

 

Lire l’article complet sur le site de La Voix acadienne.