Étude : Pourquoi les fermiers ne s’installent pas dans la région de Cochrane-Hearst?

Partenariat entre l’UdeH et l’Université de Guelph. Crédit photo : Courtoisie
Francis Siebert (Le Nord)

L’Université de Hearst et l’Université de Guelph étudieront pourquoi les éleveurs ne s’installent pas dans la région administrative de Cochrane.  

Les deux établissements ont formé un partenariat pour la réalisation d’une analyse économique, sociale et politique qui comportera une section sur les barrières à l’élevage. L’étude a été commandée par le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales.

L’équipe du Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (CRRIDEC) de l’Université de Hearst dit avoir déjà effectué une revue des écrits sur le sujet et mène présentement des entrevues avec divers groupes tels que des fermiers, des gens d’affaires et les Premières Nations.

« On est emballé de se lancer dans le projet », dit le coordonnateur à la recherche, Anthony Miron. « On n’a pas beaucoup d’expérience dans le domaine, donc on est content d’avoir l’opportunité de travailler avec [L’Université de Guelph]. »

La collaboration a débuté à la fin 2017. Les universités prévoient présenter le rapport à l’été 2019.