Georges Arsenault et John Cousins reçoivent la médaille Marius-Barbeau

Georges Arsenault et John Cousins, au centre, sont les lauréats 2018 de la Médaille Marius-Barbeau, décernée par l’Association des études folkloriques du Canada. À gauche, on voit Tiber Falzett, principal coordonnateur de la conférence nationale, et à droite, Laura Sanchini, la présidente de l’ACEF.
Jacinthe Laforest (La Voix acadienne)

 L’Association canadienne des études folkloriques (ACEF), qui tenait sa rencontre annuelle à Charlottetown, la semaine dernière, a présenté la prestigieuse Médaille Marius-Barbeau à Georges Arsenault et John Cousins. Tous deux sont de fervents défricheurs des traditions, Georges Arsenault chez les Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard et de l’Acadie en général, et John Cousins surtout sur sa région natale de Prince-Ouest.

« Georges Arsenault et John Cousins sont tous les deux nés dans les communautés qu’ils ont étudiées, ce qui leur donne l’unique perspective provenant de leur position comme personne à la fois de l’intérieur et de l’extérieur à leur recherche », dit-on dans le texte de présentation des lauréats 2018.

« Tous les deux ont investi leur vie à l’étude du folklore et chacun d’eux excelle à l’emploi du local pour retrouver l’universel, tous les deux sont scrupuleux en ce qui concerne la recherche des traditions locales et la mise en pratique du contexte global de la discipline. En outre, tous les deux démontrent la conviction que l’érudition implique la responsabilité de s’adresser à la population générale, un devoir qui nous aide tous à mieux comprendre la culture qui formule nos paysages mentaux et physiques », peut-on lire dans le texte.

Lire l’article intégral sur le site de La Voix acadienne