Le Centre du patrimoine marque ses 20 ans

Katrina Audet, Gerry Bayer, Gilles Lesage, Michel Lagacé, Julie Reid, Janet Lafrance, Natasha Vermette et Erin Chatelain. Crédit photo: Daniel Bahuaud
Daniel Bahuaud (La Liberté)

En avril 1998, le Centre du patrimoine ouvrait ses portes. En 2018, il abrite plus de 700 collections d’archives. Cinq fois plus qu’à son ouverture. Et depuis juin 2017, la Province reconnaît le Centre comme le pendant français des Archives publiques du Manitoba.

 La Société historique de Saint-Boniface (SHSB) célèbre le 15 mai le 20e anniversaire du Centre du patrimoine. (1)

Pour Michel Lagacé, le président de la SHSB depuis 2002, la création du Centre du patrimoine représente « un des évènements les plus marquants des derniers 100 ans de l’histoire de la francophonie manitobaine. »

« Le Centre du patrimoine est l’endroit clé pour avoir accès à notre mémoire collective, c’est-à-dire aux archives portant sur les francophones et les Métis du Manitoba et de l’Ouest canadien.

« Ses documents contiennent des témoignages du passé et, par conséquent, tout ce qu’on a de concret en main pour nous aider à réfléchir. Non seulement sur ce passé, mais sur notre présent et notre avenir. Grâce au Centre, les historiens, les chercheurs, les artistes et toute autre personne peuvent explorer le passé, s’interroger sur le passé et s’orienter face au passé. Et par extension, l’avenir. »

Lire l’article complet sur le site de La Liberté