Visite à saveur électorale

Daniel Leblanc (Le Droit)

 Signe évident que les élections provinciales approchent, la première ministre Kathleen Wynne n’a pas hésité lors de son passage à Ottawa lundi à décocher plusieurs flèches à l’endroit de son rival progressiste-conservateur, Doug Ford, qu’elle accuse d’avoir « non pas un plan, mais uniquement des slogans ».

La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, en compagnie de la ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde. Photo Martin Roy, Le Droit

À l’initiative de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), la cheffe libérale était conviée en soirée à une table ronde avec plusieurs organismes pour discuter d’enjeux francophones.

Une rencontre d’environ 45 minutes dont est ressorti satisfait le président de l’AFO, Carol Jolin. « On a eu l’occasion de parler des aspirations et des attentes de la communauté, par exemple la modernisation de la Loi sur les services en français. On veut que ça fasse partie de la lettre de mandat du prochain ministre. On a aussi parlé de désignation, il y a 26 zones [désignées pour offrir des services en français à la population] en ce moment, mais on aimerait qu’il y en ait une grande. […] [Kathleen Wynne] n’a pas été surprise par nos revendications, elle les connaissait déjà. On est en relation très régulièrement avec la ministre (Lalonde) et les critiques des autres partis », a-t-il dit.

Lire l’article complet sur le site du journal Le Droit…