Réseaux sociaux : un message de Raymond Théberge suscite le déba

Le Commissaire aux langues officielles du Canada, Raymond Théberge. – Archives
Vincent Pichard (Acadie Nouvelle)

Il en faut peu pour soulever l’indignation. Un tweet de 140 mots suffit. Le jour de Pâques, le message du Commissaire aux langues officielles du Canada à la population n’a pas été du goût de tout le monde.

Sur le réseau social, Raymond Théberge a suggéré à tous les Canadiens de se souhaiter Joyeuses Pâques dans la seconde langue officielle du pays. Il incite ainsi les anglophones à s’exprimer dans la langue de Molière et les francophones, dans celle de Shakespeare.

Fleurette Landry, de Dieppe au Nouveau-Brunswick, n’apprécie pas l’initiative. Sur le réseau  social, elle a commenté la publication du commissaire. « Depuis quand le CLO a pour mission de promouvoir le bilinguisme et donc l’assimilation dans plusieurs milieux », s’interroge-t-elle. Elle s’indigne au point de ponctuer sa réponse par un « Franchement » accompagné de points d’exclamation.

Le Commissariat aux langues officielles du Canada a soulevé l’indignation avec ce tweet.

Fervent défenseur de la francophonie au Nouveau-Brunswick, Michel Doucet ne soutient pas Raymond Théberge dans sa démarche. À la proposition du Commissaire aux langues officielles, il rétorque un non, sans détour.

 

Lire la suite dans le site d’Acadie Nouvelle (un abonnement peut être requis)