Parler l’anglais renforce la francophonie, selon Macron