Gouvernance : La FFT s’ouvre aux membres individuels

Catherine Barlow, présidente de la Fédération franco-ténoise. (Crédit photo : Denis Lord)
Denis Lord (L’Aquilon) 

La Fédération franco-ténoise (FFT) a ouvert ses portes aux adhésions individuelles lors de sa dernière assemblée générale annuelle du 14 octobre 2017, optant ainsi pour un modèle hybride utilisé chez les francophones du Manitoba, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Saskatchewan.

D’autres organismes francophones porte-parole des provinces et territoires sont représentés par des modèles d’adhésion associative ou individuelle. « Ça a beaucoup varié au fil des décennies, de dire le professeur de sciences politiques à l’Université Simon Fraser, Rémi Léger. Il y a eu des vagues et des va-et-vient. »

Léger cite comme exemple le cas de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, qui a eu une structure hybride de 2005 à 2016 pour ensuite se recentrer sur les adhésions citoyennes. Il souligne également le cas de la Société franco-manitobaine, qui a adopté un modèle d’adhésion plurielle plus tôt cette année, et a changé son nom pour celui de Société de la francophonie manitobaine.

 

Lire l’article complet