Accueil

Actualités

Être jeune, l’été, au Canada… Ça se passe dehors !

Andréanne Joly (Francopresse) – Pour découvrir le Canada, le site internet TripAdvisor suggère de voir les chutes Niagara, de faire une promenade au Stanley Park de Vancouver, de visiter le Vieux-Québec et la Basilique Notre-Dame de Montréal, de monter à bord de la télécabine PEAK 2 PEAK à Whistler, de découvrir les jardins publics d’Halifax, de se rendre au lac Moraine près du lac Louise et de parcourir le parc national Gros-Morne. Les goûts des jeunes Canadiens francophones rejoignent-ils ceux de la communauté TripAdvisor ? Qu’aiment-ils faire chez eux, l’été ? Francopresse a fait le tour du pays à la recherche de suggestions. Voici les choix de six jeunes canadiens de 17 à 25 ans, qui savent résolument profiter de la belle saison.

Parler d’assimilation prévient-il contre l’assimilation ? Du bon usage de l’interdisciplinarité et des études comparées en francophonie minoritaire

Denis Lord (Francopresse) – Les études sur les francophones en milieu minoritaire souffrent de leur assujettissement au régime linguistique canadien. C’est du moins le postulat avancé par un stagiaire postdoctoral à l’Institut d’études acadiennes, Mathieu Wade, lors du 85e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) qui se tenait à Montréal en mai.

Meunier, tu dors… Ton moulin bat trop vite ?

Par André Magny – Si le meunier de la célèbre comptine est dans la vingtaine, voire la trentaine et pourquoi pas la quarantaine, il y a de bonnes chances qu’il se souvienne que son moulin battait trop vite, quand il se réveillera. Mais s’il a au-delà de la soixantaine ?

Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique : prise 2  

André Magny (Francopresse) – Deux ans après sa fondation et lancé conjointement par les villes de Québec, Moncton et Lafayette, le Réseau des villes francophones et francophiles (RVFF) revient du 17 au 19 juillet pour un second rendez-vous dans la cité de Champlain avec comme toile de fond le thème du mariage entre francophonie et tourisme. Cette union sera-t-elle finalement fructueuse ?

Mariette Mulaire, la Marianne de la francophonie manitobaine

André Magny (Francopresse) – PDG du World Trade Center de Winnipeg, porte-parole des prochains Rendez-vous de la Francophonie, ex-vice-présidente du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques, Mariette Mulaire est avant tout une femme tenace dans ses idées, nourrie à la sève de la fierté francophone.

Opinions

S’attaquer de front aux changements climatiques

Le sénateur Paul J. Massicotte – Il est temps d’arrêter de débattre de la question. Les changements climatiques sont réels et représentent sans doute la plus grande menace à laquelle notre monde est confronté. Certains pays commencent enfin à prendre des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais ce n’est qu’un début.

Le rendez-vous de la fierté, Acadie Love — L’affirmation d’une culture d’inclusion et d’ouverture

Le sénateur René Cormier – Au cours des cinq dernières décennies, la communauté canadienne LGBTQ+ a fait de grands progrès dans la promotion de ses droits. Pensons notamment à la dépénalisation de l’homosexualité dans les années 1960, à l’égalité des droits énoncés dans la Charte canadienne des droits et libertés en 1982, à la promulgation de la Loi sur le mariage civil historique en 2005, et enfin à l’adoption par le Sénat du Canada, le 15 juin dernier, du projet de loi C-16 visant à contrer la discrimination fondée sur l’identité et l’expression de genre. Après plusieurs années de revendications, la communauté transgenre a accueilli cette décision avec beaucoup d’émotion et de gratitude.

Ralliement Ville bilingue du 31 mai

Réjean Paulin (Francopresse) – Quand on est en pleine tempête et que l’étrave de son bateau plante dans la plume, on souhaite qu’il n’y ait pas une faiblesse cachée dans la nature… On n’y pense pas quand il fait beau. La vague nous berce doucement, le bleu du ciel et de la mer nous enveloppe de ses privilèges. Le paradis, quoi… Mais il n’est pas éternel.

Jamais sur mon écran — la lutte contre l’exploitation des enfants sur Internet

Sénatrice Mobina Jaffer – Pas sur mon écran. Jamais sur mon écran. Chaque fois que quelqu’un tolère cet acte criminel, un enfant en paie le prix. Le cybercrime dévastateur de l’exploitation sexuelle sur Internet, manifestation moderne de l’esclavage qui utilise la polyvalence et la portée du Web pour exploiter des jeunes filles et des femmes dans le monde entier, doit être éradiqué à tout prix et votre aide est indispensable.