Accueil

- Publicité -

Actualités

Meunier, tu dors… Ton moulin bat trop vite ? [REPRISE]

Par André Magny – Si le meunier de la célèbre comptine est dans la vingtaine, voire la trentaine et pourquoi pas la quarantaine, il y a de bonnes chances qu’il se souvienne que son moulin battait trop vite, quand il se réveillera. Mais s’il a au-delà de la soixantaine ?

Ça bouge en francophonie éducative !

Amalgame de théorie et de pratique, programmes offerts dans les deux langues : au Canada français, le milieu postsecondaire est en effervescence. Le point commun : les cours sont lancés après concertation avec le milieu et sont souvent un apport à la francophonie.

Dans nos journaux

Opinions

Caricatures

Libre-échange [REPRISE]

Dans sa nouvelle #caricature, Bado illustre les tensions qu’il y a entre les États-Unis et le Canada concernant le libre-échange.

Suivez-nous sur Twitter